Chapeau-enfant.com : l’interview

chapeau-enfantBonjour Céline. Merci de bien vouloir répondre à quelques questions sur toi et ton site Chapeau-enfant.com.
Allez hop, c’est parti !

Première Question : Les présentations, Qui se cache derrière Chapeau-enfant.com ?

Bonjour Nathalie ! Je tiens d’abord à te remercier de me donner l’occasion de m’exprimer sur ton blog et de me présenter à tes lectrices et lecteurs. Je suis simplement une maman qui, un jour, a pris un virage professionnel à 180° par passion des chapeaux et amour des enfants. Chapeau-Enfant.com est né de mon envie de concilier vie de famille et vie professionnelle, d’un besoin de changer de cap. J’avais un travail dans l’administratif au sein d’un établissement scolaire, un boulot stable où je pouvais faire carrière. Mais bon ! Quand on devient maman de 3 p’tits loups en l’espace de 5 ans, ça pousse à réfléchir sur la vie que l’on veut pour eux…
Il y a environ 3 ans, j’étais en quête sur le net de chapeaux pour mes enfants pour une cérémonie et j’ai constaté que le choix pour les plus petits était vraiment limité à mon grand regret puisque j’adore les chapeaux depuis toujours. Et cet évènement a été déterminant : j’ai eu l’idée de créer cette boutique en ligne exclusivement consacrée aux couvre-chefs pour les 0-12 ans. Chapeau-Enfant.com est la réponse que j’attendais comme projet de vie, une entreprise qui me ressemblait, qui pouvait de plus se concilier avec mon quotidien. Je me lançais donc sous le statut d’auto-entrepreneur, une opportunité pour démarrer …

Deuxième question : En quoi consiste ton quotidien de e-commerçante ?

Eh bien ! C’est très simple, j’attends que les commandes tombent…. Ahah ! Heureusement, que je ne me contente pas de faire cela ! Le métier d’e-commerçante est aussi passionnant qu’il est exigeant. Je m’applique tous les jours à ce que mon travail n’empiète pas trop sur ma vie de maman afin d’accorder l’attention dont mes enfants ont besoin. J’amène mes enfants à l’école, et je débute ma journée de travail. S’ils sont malades (ou que c’est le mercredi), eh bien ! Ils restent avec moi et je m’organise en fonction, et tant pis si je dois prendre du retard sur certains chantiers en cours. Je me dis que je travaillerais davantage le soir et que je me lèverai un peu plus tôt…

Arrivée au bureau, je réponds aux nombreux e-mails, j’essaie d’être réactive dès que j’ai des appels téléphoniques et sur les réseaux sociaux, je gère au mieux le service clients selon le cas. Je fais le point sur les commandes à traiter et je prépare avec soin les commandes. Oui, j’adore mettre des petits cadeaux pour les enfants dans les colis, j’imagine à chaque fois l’effet de (bonne) surprise d’un petit bout à l’ouverture du paquet. Je fais le point sur les stocks et mon plaisir c’est de chercher des produits et des fabricants pour les saisons prochaines. Je travaille sur le contenu du site (fiches produits, blogs et autres). Et pour l’aspect technique, je travaille en étroite collaboration avec un prestataire SEO que je salue au passage, coucou Samuel 😉 ! J’ai pris cette décision il y a un an et demi, car j’ai constaté que faire tout toute seule et tout bien n’était pas possible, surtout lorsqu’on n’est pas issu du monde du web. On a beau apprendre plein de choses seul avec une multitude d’informations diverses et souvent (malheureusement) contradictoires, qu’on ne sait plus où donner de la tête. Si c’était à refaire, j’aurai travaillé dès le début de mon aventure en 2011 avec un prestataire, c’est sûr ! Enfin… C’est un boulot très prenant, et la passion et la satisfaction des clients est telle que je n’ai de cesse de vouloir aller encore plus loin avec Chapeau-enfant.com.

Troisième question : Quels sont selon toi les avantages de ta boutique et les bénéfices d’un internaute a à te commander quelque chose ?

Ma boutique est spécialisée dans le couvre-chef pour enfant, en cela, je peux répondre avec précision aux exigences des parents. L’offre est adaptée aux besoins réels des enfants tant au niveau de la protection de leurs tête, de leur confort, que de leurs goûts. J’essaie de guider au mieux les parents dans leur choix du chapeau idéal grâce à l’information sur le site, mais aussi en les conseillant quand ils viennent vers moi au téléphone ou avec des messages. Je me veux à l’écoute. Et puis, je m’applique aussi à présenter des produits de qualité qui suivent des normes de fabrication exigeantes et conformes à la législation européenne.

Quatrième question : Quel est l’article que tu préfères de ton catalogue produit ?

Tout dépend de la saison. Je vais dire pour l’été que j’aime beaucoup les chapeaux de paille, et plus particulièrement la forme borsalino qui permet de coiffer bébé et enfant facilement et avec élégance. Pour l’hiver, c’est l’aspect pratique et protecteur qui prend le dessus avec la cagoule aussi bien pour garçon que pour fille avec des modèles en polaire comme celles-ci. Même si j’aime voir fleurir également sur la tête des petits des chapkas, des bonnets péruviens. Et je donne une mention spéciale aussi aux bérets, que je trouve vraiment ravissant, mais aussi l’esprit gavroche pour la tendance rétro chic. Et……….. Ouhlala ! En répondant ainsi, je constate que je n’ai pas vraiment de préférence, j’aime absolument tous les couvre-chefs qui se trouvent sur le site. C’est aussi une des raisons qui m’ont permis de les sélectionner.

Cinquième question : Qu’est-ce que tu aimes dans ce métier et ce que tu aimes moins ?

C’est un métier très épanouissant qui me donne l’occasion de réaliser de belles rencontres. Contrairement aux idées reçues, j’ai vu qu’il était possible sur internet de mettre en avant l’aspect humain dans une relation avec les clients, mais aussi avec les professionnels. J’aime cette relation de proximité, et de pouvoir aussi rendre service avec les produits de la boutique et par du conseil. Et le top du top, c’est de savoir que les principaux intéressés, nos chères têtes blondes, sont vraiment contents de leurs chapeaux et heureux de les porter. Ca me donne l’impression de leur transmettre ma passion, bizarre non ?

Ce que j’aime moins, c’est écrire ! Ce n’est pas ma tasse de thé à vrai dire. Quand j’ai commencé dans l’e-commerce, je ne me doutais pas que j’allais autant écrire, en plus, je n’ai pas un fabuleux rédactionnel. Cependant, au fur et à mesure du temps, j’y prends un peu plus de plaisir car je sais que plus les informations sur un produit sont précises, plus elles seront utiles à mes clients pour orienter leur choix. Et mon blog me permet aussi de communiquer sur ma passion, guider les parents, et partager plein de trucs sur et pour les enfants. Au départ, Je n’étais pas une vraie bloggeuse mais avant tout une maman qui aime partager.

Sixième question : On dit souvent qu’il existe des têtes à chapeaux. Est-ce que cela est aussi vrai pour les enfants ?

Oui, on le dit mais je ne suis pas vraiment d’accord avec cette affirmation. Il y a plutôt une façon de porter un chapeau. On l’associe à son style vestimentaire pour être en accord avec sa personnalité. Il fait partie d’un tout. Une personne qui n’a pas l’habitude de porter un chapeau, si elle ne se sent pas bien avec, cela veut dire qu’il n’est pas fait pour elle. C’est comme une paire de chaussures. Soit on est bien dedans, soit on va souffrir et ça risque de se voir . On voit parfois des célébrités qui jouent sur la mode au look décalé mais ça passe, parce que le couvre-chef qu’ils ont choisi est un élément de look mettant en exergue leur personnalité. En revanche, il est vrai que certains chapeaux ont des coupes qui sont plus recommandées selon la forme du visage : long, rond, carré, en triangle. Mais c’est seulement pour mettre mieux en valeur le visage et le regard.

Pour les enfants, ils peuvent s’amuser à mettre n’importe quel couvre-chef sur la tête, ils se l’accapareront très facilement parce qu’ils l’auront décidé et vous les trouverez beaux. L’essentiel c’est qu’ils se sentent bien avec, jouent avec. Les chapeaux peuvent aussi les aider à donner une part importante à l’imagination et à leur besoin d’identification. C’est d’ailleurs primordial pour leur développement.

Et, alors, quel modèle conseillerais-tu pour faire un cadeau réussi à coup sûr ?

C’est une question à laquelle je ne peux répondre précisément. Chaque enfant est particulier. Si tu étais une cliente qui me poserait cette question, j’essaierai d’en savoir plus sur le destinataire du chapeau car tout dépend de son âge, de sa personnalité, de ses goûts, de son style vestimentaire…. Cependant, si la personne qui offre le chapeau ne connait pas bien l’enfant, je miserai sur une valeur sûre : le chapeau de forme borsalino. Sa coupe passe-partout et son côté charismatique risque de plaire à bon nombre d’enfants.

Septième et dernière question : Tes projets pour 2014 et comment tu vois ton site dans 5 ans ?

2014 devrait être une année qui me permettra d’étendre davantage mon offre sur des produits recherchés en petite taille conformément aux attentes des parents. Je ne perds pas de vue qu’il est important de présenter des produits de qualité répondant à des exigences de sécurité et normalisés. J’ai très envie de convaincre certains fabricants de renom qui ciblent le monde des adultes à adapter leur couvre-chef à la mode enfantine. C’est un challenge, mais ce serait tellement chouette ! Et puis, j’aimerais aussi valoriser les produits de fabrication française pour mettre à la portée de nos bambins ce patrimoine riche qui leur donnera peut-être envie de faire qu’il perdure. Ainsi, dans 5 ans, je rêve que Chapeau-Enfant.com puisse être la référence de la chapellerie en France pour les plus jeunes.
C’est ambitieux, mais j’y crois !

Tendances cadeaux, Trucs & Astuces | Google + |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *